Manipulation Structurelle Tissulaire : périphérique exclusif




Print Friendly, PDF & Email

Date(s) :
24/05/2019 - 25/05/2019

Lieu de formation :
Aix-en-Provence (A définir)

Aix-en-Provence

Formateur(s) :
David LACHAIZE, Ostéopathe DO

Prix :
440 €

Possibilité de prise en charge FIF/PL et par le biais du crédit d’impôts formation continue. En savoir plus !

Statut :
Inscription en cours

Inscription avant le :
24 avril 2019

Après cette date, nous vous invitons à nous contacter directement via le formulaire de contact.



S'inscrire

Manipulation Structurelle Tissulaire : périphérique exclusif
par David Lachaize

PRÉSENTATION

Le concept de «Manipulation Structurelle Tissulaire» que je développe depuis plus de quinze ans associe la manipulation structurelle « thrustée » à l’écoute tissulaire locale.
Loin des techniques structurelles traditionnelles type « lumbaroll » et de l’idée d’un gain de mobilité, ou des définitions lésionnelles classiques type ERS, FRS…, ce concept manipulatif  repose sur l’analyse très fine du tissu pendant la manipulation.
Il est fondé sur des bases neurophysiologiques tendant à modifier localement et à distance la qualité du tissu par voie réflexe.
Ces techniques sont extrêmement précises, confortables et sécurisées. Elles ne demandent aucune force musculaire, elles sont donc praticables par tous et toutes. Elles répondent parfaitement à la notion de « lésion tissulaire » ostéopathique.
Le but de notre pratique est d’arriver à une unité parfaite entre le patient et le thérapeute pendant la manipulation. Grace à cette unité nous pouvons communiquer avec le tissu et objectiver la lésion tissulaire.

Le travail de présence tissulaire développé pendant les stages va bien au delà des mains et utilise tout notre corps. Pour ceci, nous avons mis en place un apprentissage précis et une pédagogie adaptée, illustrée par des exercices spécifiques, visant à travailler cette présence tissulaire et le ressenti de la lésion pendant la manipulation.

Il s’agit d’un stage pratique. Il est volontairement organisé sur 3X2 jours de façon à pouvoir reprendre et répéter les techniques en les enrichissant progressivement. La mise en pratique pendant les inter-stages et le vécu clinique des praticiens permet un apprentissage optimal au travers du vécu individuel de la technique.

Le travail que nous proposons va bien au delà de l’aspect technique, et il est nécéssaire de prendre le temps, c’est ce que nous proposons au travers de ces stages !

Descriptif :

Pourquoi « Manipulation Structurelle Tissulaire » ?  Pourquoi associer les mots « stucturel » et « tissu » ?

  • tout simplement parce que cette façon de manipuler se passe au sein même du tissu !

  • nous ne nous servons pas de paramètres extérieurs type bras de levier pour spécifier  une zone de travail

  • c’est la présence dans le tissu pendant la manipulation qui va non seulement guider le geste, mais qui va fabriquer la manipulation, et c’est une grosse différence avec les techniques structurelles traditionnelles

  • nous sommes directement au contact du tissu et de la lésion, et nous écoutons activement ce tissu pendant la manipulation, le tissu est la seule chose qui nous guide

La résultante de ceci est : 

  • aucune notion de force, pas besoin de muscles pour manipuler !

  •  une objectivation lésionnelle très précise et une technique parfaitement en adéquation avec la lésion tissulaire

  • un grand confort pour le patient car il n’y a pas de mise en tension

  • la possibilité d’utiliser ces techniques dans de nombreux cas, y compris la plupart des cas aigus

  •  une notion énergétique fondamentale communiquée par le thrust

Au travers de l’apprentissage technique le travail durant les stages porte essentiellement sur 3 axes :

  • la mise en place très précise de la technique par le positionnement du praticien optimisant le ressenti

  • le travail de la présence et du ressenti tissulaire

  • la notion énergétique communiquée par le thrust et le travail de la qualité du thrust

PROGRAMME

Jour 1

– Présentation du concept « Manipulation-structurelle-tissulaire »

– Mise en place des paramètres théoriques et gestuels : notion de lésion tissulaire, mise en tension minimum, techniques manipulatives directes, notion de centre, notions d’écoute et de présence tissulaire, notions d’équilibre et d’enracinement, thrust….

– Le complexe de l’épaule :
Gléno humérale antérieure
Gléno humérale supérieure
Sterno claviculaire antérieure
Sterno claviculaire supérieure
Rotations de clavicule
Acromio claviculaire

– Le coude :
Latéralités
Rotations
Antériorités et postériorités de la tête radiale
Techniques en décubitus ventral

– Le poignet

Jour 2

– La hanche
Décoaptation
Antériorités
Autres techniques

– Le genou
Latéralités
Rotations
Rotations en flexion
Tête de la fibula antérieure et postérieure
Techniques méniscales

– La cheville et le pied
Tibia antérieur
Entorse de cheville
Talus antérieur et postérieur
Sub talaire
Latéralités du calcanéum
Naviculaire
Cuboïde
Cunéïformes

– Discussion autour de cas cliniques et partage d’expérience

 

 



S'inscrire
Print Friendly, PDF & Email