La place de la parole dans la pratique ostéopathique




Print Friendly, PDF & Email

Date(s) :
18/09/2021 - 19/09/2021

Lieu de formation :
Aix-en-Provence (A définir)

Aix-en-Provence

Formateur(s) :
Séverine HERRENSCHMIDT Ostéopathe D.O

Prix :
440€

Possibilité de prise en charge FIF/PL et par le biais du crédit d’impôts formation continue. En savoir plus !

Statut :
ANNULÉE

Inscription avant le :
18 août 2021

Après cette date, nous vous invitons à nous contacter directement via le formulaire de contact.


Dernière mise à jour :
alternative text


S'inscrire

Présentation

Lors de ce stage nous tenterons de distinguer les différentes fonctions de la parole du patient et celle de l’ostéopathe.

L’ostéopathie est une thérapie manuelle qui repose sur une intervention thérapeutique sur le corps du patient mais également sur la parole du patient, ainsi que sur la parole du thérapeute.

Rollin E.Becker écrit dans son livre la vie en mouvement « Nous avons appris à écouter le récit oral du problème de notre patient, puis de faire quelque chose à partir de ce récit. Nous devons à présent apprendre à écouter un récit tactile au moyen de notre sens du toucher diagnostic en développement ».

De quel récit s’agit-il ? Cela signifierait que cette double proposition intégrerait dans notre pratique un référentiel psycho-historique (récit oral) et un référentiel somatique (récit tactile) indissociables ?

De ce fait, la logique ostéopathique permettrait d’associer le corps et l’esprit .

Tous le sens de cette formation est d’apprendre à l’ostéopathe à faire le lien entre le corps du sujet et son histoire.

Cette formation s’adresse à tous les ostéopathes quelles que soient leurs pratiques, désireux d’améliorer leur expression, car il ne s’agit pas de remettre en question la pratique ostéopathique propre à chacun, mais de créer une approche commune afin de garder une cohérence de discours pour protéger notre profession, avoir un langage commun facilitant la collaboration pluridisciplinaire et améliorer nos traitements.

Cela permettrait aux ostéopathes par leur apprentissage de l’écoute du « récit oral », appliqué à leur pratique du « récit tactile », de devenir traducteur pour le patient. Ainsi, il pourrait en découler un processus de reconnaissance donnant chair à la subjectivité du patient qui deviendrait sujet de sa guérison.

 

Programme

La place de la parole en ostéopathie :

Nous aborderons la formation par une partie théorique, qui sera accompagnée et soutenue par une partie pratique. Nous étudierons plusieurs cas cliniques avec différents supports que nous adapterons en fonction du contexte de l’enseignement. Des vidéos pourront permettre de comprendre les enjeux de l’histoire du patient en fonction de sa demande.

I La théorie, s’appuie sur  le « récit de soi » selon Paul Ricoeur 

  • La parole du patient

  • Les différentes fonctions de la parole :

  • Repérer la demande explicite et implicite du patient ;

  • Permettre de distinguer le discours du patient (description du symptôme) et la logique du récit de sa vie pour permettre un meilleur diagnostic différentiel.

  • La parole du thérapeute :

  • Prise de conscience de l’impact des mots du thérapeute pendant la séance d’ostéopathie ;

  • Les limites de la parole de l’ostéopathe : ses croyances, ses perceptions, ses représentations ;

  • Comment faire pour être à sa juste place de thérapeute dans l’expression orale ? ;

  • L’ostéopathe doit-il dire au patient ou doit-il le guider pour lui permettre de verbaliser et par là même, prendre conscience de sa demande implicite ?

II La pratique : la mise en situation

  • Jeu de rôle patient/thérapeute entre deux stagiaires, pour comprendre l’articulation qui se met en jeu entre deux personnes instantanément ou comment l’activer si cela ne se fait pas ?

– Quel est le sens et le lien qui s’installent entre patient et thérapeute ? Comprendre les transferts patient -thérapeute, et thérapeute- patient

  • Reconnaître sa posture thérapeutique en fonction de sa pratique. Cette pratique vous permettra de vous interroger sur les fondamentaux ostéopathiques : notion de santé, notion de vie.

Objectifs de cette formation

  • Guider l’ostéopathe à la rencontre du patient

  • Guider le patient à la rencontre de lui-même

  • Apprendre à devenir médiateur et traducteur du récit du patient pour mieux appréhender les véritables enjeux de la consultation.

  • Faire la différence entre ce qu’est être traducteur et interprète.

  • Apprendre une écoute explicite de la demande du patient, pour entendre la demande implicite (la lésion primaire).

  • Analyse de la pratique orale afin de comprendre et d’envisager toutes les problématiques différentes du patient. Cela vous permettra d’affiner votre approche et d’aller plus loin pour suivre le patient dans la continuité des soins.

  • Apprendre à verbaliser de façon positive et constructive pour encourager le patient d’être sujet de sa guérison.

PS :
Trouvez les indices, les signes, la mise en intrigue ;
Les indices : les mots du patient, les symptômes, les lapsus ;
Vivez votre consultation comme une enquête à résoudre ;
Travailler sur la mise en intrigue afin de permettre au patient de devenir sujet de sa guérison.



S'inscrire
Print Friendly, PDF & Email